Le sommeil : une des clefs de l’apprentissage !

De l’importance de dormir suffisamment :

Source : Institut national du sommeil et de la vigilance, carnet n°7 : sommeil et scolarité

"Chacun sait qu’un sommeil de qualité et en quantité suffisante est indispensable pour l’apprentissage des enfants à l’école. Pourtant, au cours de ces dernières décennies, le temps de sommeil moyen des enfants
a diminué du fait d’un coucher plus tardif le soir. Chaque année, les enfants entre 3 et 10 ans perdent 10 minutes de sommeil par nuit. Cette diminution progressive du temps de sommeil est liée à un retard progressif de l’heure du coucher souvent dû à la sur-sollicitation technologique (télévision, Internet, jeux vidéo, téléphone portable...) et au décalage du rythme des parents qui veulent profiter de leurs enfants
le soir.
Il est donc primordial d’informer enfants, parents, enseignants et plus largement tous les éducateurs du rôle fondamental d’un sommeil de qualité sur les performances physiques et intellectuelles et plus particulièrement sur les fonctions
d’apprentissage".

Pendant le sommeil on observe :

  • Récupération physique et mentale
  • Croissance et développement
  • Renforcement des défenses immunitaires
  • Apprentissage et mémorisation facilités

LES BESOINS DE SOMMEIL ( par 24h ) DES ENFANTS SCOLARISES AU COURS DE LA SEMAINE


ENFANT :
Maternelle / 3-5 ans : de 11 à 13 heures
Primaire / 6-12 ans : de 9 à 11 heures
ADOLESCENT
Collège et Lycée à partir de 12 ans : de 8h30 à 9h30

Attention aux voleurs de sommeil !! :

  • Rythmes de coucher et de lever trop irréguliers
  • Temps passé devant un écran le soir.
  • Absence d’exercice physique ou exercice physique trop tardif le soir
  • Trop nombreuses activités extrascolaires
  • Pression scolaire et sociale trop importante
  • Début d’école trop matinal, trajet scolaire trop long
  • Abus ou prise tardive de boissons stimulantes ou énergisantes
  • Stress, anxiété, difficultés scolaires
  • Psychopathologie personnelle ou familiale

"Mon enfant ne dort pas suffisamment, je le sais parce qu’il bâille et somnole"!...

Mais des recherches ont mis en relief d’autres symptômes tels que l’hyperactivité, la mauvaise humeur, l’impulsivité et une capacité de concentration limitée.

Soyons vigilants !

Thumbnail

Pour compléter sur le sommeil de l'enfant:


https://institut-sommeil-vigilance.org/le-sommeil-de-lenfant/


http://www.douglas.qc.ca/info/somme

Publié le 27/12/2019
Modifié le 27/12/2019